19 janvier 2007

Bonjour

Bonjour visiteur,Je suis le journal intime de mon auteur,Bonjour visiteur,Je suis l'ami de celui qui m'a écrit. Tu entres ici dans sa vie, dans notre vie.Une lourde responsabilité pèse sur tes épaules.Mais j'ai confiance... je ne te connais pas mais j'ai confiance,Prends soin de moi, ne me critique pas. L'histoire commence...
Posté par le philosophe à 18:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

20 janvier 2007

L'éclair

Le vent souffle, les arbres se plient, la pluie tombe,La nature au dehors est déchainée.Derrière ma fenêtre, bien au chaud, bien au sec,J'admire le spectacle qui m'est offert. Que sommes nous?Rien de plus qu'une goutte de pluie qui se crée son cheminComme celle qui tombe au dehors,Pressée de s'écraser au sol... La fenêtre vibre,Le vent redouble de force,Les feuillent sont arrachées,Les arbres courbent l'échine. Tout est prêt,Le roi du spectacle peut arriverL'éclair un bref instant illumine la scène,Bientôt acclamé par le... [Lire la suite]
Posté par le philosophe à 19:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 janvier 2007

Un jour, une histoire, une vie...

Chaque jour est différent, à la fois du précédent et du suivant, une preuve? C'est facile, hum... laissez moi réfléchir... encore un instant... Celà ne s'explique pas ça se sent! Les rencontres, les amis, les transports, les cours, le travail, les repas, le temps qui passe, les minutes qui s'écoulent, la vie qui continue, l'activité des gens au dehors... Tous ces petits riens qui font que c'est différent! Essayez, vous verrez!
Posté par le philosophe à 21:38 - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 janvier 2007

Alors, quoi de beau?

Si l'on vous demande ce qui est beau, répondez simplement. Le papillon qui butine son coquelicot,Un couple qui se donne la main,Des enfants qui jouent,Une rue vivante et animée,Le chat qui chasse,La forêt, silencieuse et vide,Une prairie fleurie et ensoleillée,Un morceau de musique,Une oeuvre d'art,Votre amour,La vie. Répondez simplement, il y a tellement de belles choses.
Posté par le philosophe à 20:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 janvier 2007

Souvenir d'une promenade

Je me promenais tout simplement,Je me promenais. Ce n'étais plus moi qui guidait mes pieds,C'étaient eux qui choisissaient,Je me promenais. Par la forêt je suis allé,Un village j'ai traversé,Je me promenais. J'ai longé une rivière,Traversé une clairière,Je me promenais. Les gens que j'ai croisé,M'ont à peine regardé,Je me promenais. Le soleil m'éclairait,La nature me souriait,Je me promenais. Je suis rentré, calme, reposé,La nature a pleuré,Finalement il a plut,Je ne me promenais plus.
Posté par le philosophe à 20:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]